La domotique c’est quoi? Parlons-en…

Cet algorithme imite la voix humaine!
avril 25, 2017
A la découverte du Big Data…
mai 2, 2017

Avez-vous déjà entendu parlé d’une maison où la lumière s’allume en cas de mouvement, les volets se ferment tout seuls à des heures définies ou encore le jardin qui est arrosé automatiquement, etc. ? La technologie qui permet de garantir ces services porte un nom : LA DOMOTIQUE. Ce terme un peu abstrait est utilisé depuis peu dans le langage et est une contraction des mots domus (domicile/maison en latin) et du suffixe « tique » associé à la technique. Ainsi la Domotique désigne l’ensemble des techniques et technologies électroniques, informatiques et des télécommunications permettant d’automatiser et d’améliorer les tâches au sein d’une maison.

 


La domotique ne date pas d’hier, on en parlait déjà dans les années 1970. Dès 1974, la maison de Pierre SARDA, un Ingénieur à Bruxelles s’est vue équipée d’un système permettant de connaître l’environnement et de le commander, en gros, automatiser sa maison. Grace à une box domotique, un ordinateur central de la taille d’une petite valise, il pouvait contrôler l’ouverture et la fermeture automatiques des volets et du portail électrique, la gestion du chauffage et de l’éclairage, etc… Ainsi, avant l’ère des smartphones, il était par exemple possible d’activer son chauffage à distance en envoyant un SMS à la box.

Une histoire de coût…

Cependant, la mise en place d’une telle installation était relativement complexe et onéreuse. Cette situation a malheureusement laissé des traces, car pour beaucoup aujourd’hui, domotique rime avec cher et compliqué. Pourtant, ce domaine a énormément évolué, et de nombreuses solutions simples à mettre en place et tout à fait abordables pour le grand public existent. Le marché de la domotique est aujourd’hui évalué à 300 millions d’euros pour l’année 2017 et 4,3 milliard d’euros en 2020. Nous avons ci-dessous un aperçu de la répartition du chiffre d’affaire (en pourcentage) sur le marché de la maison connectée suivant les équipements vendus.

 

Malgré l’évolution de cette technologie, beaucoup pensent que 70% des appareils domotiques ne sont que des gadgets, et non comme des objets avec une « véritable valeur économique ». De nos jours, le terme « domotique » est quelque peu dépassé lui-même Aujourd’hui, on parle plutôt de « maison intelligente », ou de « maison connectée » pour bien marquer le fait que ce monde a évolué. La maison « maison connectée » apporte confort, économie d’énergie (due à la faible consommation des dispositifs domotiques) et sécurité (grâce aux systèmes de télésurveillance et de control d’accès), mais peut être aussi d’une aide précieuse pour les personnes dépendantes et handicapées.

Comment ça marche?

Ainsi pour assurer ces différents services, les appareils (lampes, fenêtre, frigo etc.) de la maison ne se contentent plus d’être automatisés et pilotables, ils communiquent ensemble et permettent à la maison de réagir selon différents événements. Grâce au WIFI, aux ondes radio, à un réseau électrique ou à un système de câblage, les appareils communiquent entre eux. Des application/logiciels assurent la gestion et le contrôle de l’ensemble des équipements techniques de la maison. Il est possible par exemple, de programmer la cafetière et de faire couler votre café au moment de votre réveil. Il se met ainsi en œuvre toute une série de situations en chaîne, appelées scénarios. En domotique, un scénario peut être défini comme un ensemble d’actions à la chaîne qui se déroule suite à un événement déclencheur. Un exemple simple de scénario serait de régler l’éclairage des lampes en fonction de la météo. Un aperçu de scénario est ainsi illustré comme suit:

 

Sika Technologie

If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Comments are closed.